Université des Mégalithes

"J'en ai vu passer des humains et des civilisations et je suis toujours là". Regarder le monde à l'ombre d'un mégalithe, ça change toute la vision.

Les géants enterrés à Tataouine

La mosquée et les tombes. Source: Aida Ladhari, » Mosquée des Sept Dormants à Chenini-Tataouine : étude architecturale et historique « , Al-Sabîl 

En cherchant l’expression populaire « Aller à Tatouine », qui signifie être envoyé très loin, en un lieu d’où on ne revient pas de sitôt, il s’avère que ce lieu est très spécial.

La mosquée des Sept-Dormants y domine la montagne de Chenini. La légende des Sept-Dormants est conservée dans l’importante sourate de la Caverne (Sourate 18 Al-Kahf, 110 versets), sans la situer géographiquement. On la réfère en général comme les Sept-Dormants d’Ephèse (Turquie). Pour les gens d’ici, c’est sous ces hauteurs aux portes du désert que reposeraient des géants de 4 mètres, chrétiens berbères ayant trouvé refuge pour fuir la tyrannie de l’empereur païen. Ces croyants dormirent d’un sommeil miraculeux avec leur chien pendant 300 ans. Leurs corps n’avaient pas cessé de croître durant leur sommeil. A leur réveil, le monde avait tant changé qu’ils regagnèrent leurs tombeaux. C’est le mythe des Rgûd al-sab’a ou des « Gens de la Caverne ». Les tombes, par leur grandeur, ressemblent aux sépultures mégalithiques. En général, les tombes mégalithiques épousent la forme de rectangles très allongés. Ils sont formés de pierres plates brutes et paraissent appartenir, en grande partie à la période de la préhistoire.

Les vestiges d’époque romaine ou byzantine prouvent que la région était fortement christianisée et des toponymes chrétiens sont restés longtemps. Cependant, partout en Méditerranée, des grottes similaires évoquent le même mythe: Éphèse en Turquie, Algérie, Syrie, Yémen, même en Allemagne. De plus, l’orientation vers l’est des sépultures les rattache à l’époque islamique. Un gardien bénévole, est maintenu par la générosité du village troglodyte et des quelques touristes. Le thé parfumé au thym sauvage, le chèche et l’habit traditionnel y sont encore présents.

Coordonnées GPS du monument : 32°54’36.14″N / 10°16’29.45″E

Sources: al-sabil (long texte historique et archéologique, nombreuses références); Chenini 3000 ans d’histoire; humanite.fr; tripadvisor.fr; 1001tunisie.com

À propos de Jean-Marc Bélot

Eclairer le présent, montrer que le meilleur est possible: devenirs des sociétés humaines, lieux merveilleux qui nous entourent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 octobre 2022 par dans @ Fées géants lutins ET, @ Montagnes grottes, Tunisie.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 109 autres abonnés
%d blogueurs aiment cette page :