Université des Mégalithes

"J'en ai vu passer des humains et des civilisations et je suis toujours là". Regarder le monde à l'ombre d'un mégalithe, ça change toute la vision.

Sortie mythologique en forêt d’Halatte autour de la Croix Sainte-Maxence le 11 juin 2017

 

Croix Sainte-Maxence (Xe-XIe siècles) à la sortie de Fleurines, sur l’ancienne route Fleurines-Senlis, et son mystérieux XIOHO

Cette sortie a eu pour thème les saints qui ont entouré le géant du Mont Pagnotte et en particulier saint Rieul, saint Christophe, saint Honoré, sainte Geneviève, sainte Maxence.

Sainte Maxence, céphalophore (25 novembre), est une Vierge irlandaise de la fin du Ve siècle. Fille de Malcolm, roi des Scots, elle était promise contre son gré au prince païen Avicin. Elle fuit par la mer jusquau continent avec ses serviteurs Barbentius et Rosélie. Arrivée face à lOise, elle jeta trois pierres pour franchir la large rivière. Par la suite, on ne put jamais retirer les pierres. Mais Avicin était sur ses traces et il la rattrapa. Echouant à la convaincre, il la saisit par les cheveux et la décapita à Fleurines avec son épée, puis tua les serviteurs. La vierge se releva, prit sa tête entre ses mains ( céphalophorie, du grec képhalê tête et phorein porter), la nettoya à la fontaine miraculeuse voisine, puis se mit en marche et la transporta jusquau lieu où elle voulait être enterrée, près d’une fontaine située dans l’actuelle rue Sainte-Maxence à Pont-Sainte-Maxence. On y édifia la seule église placée sous son invocation (plus la chapelle Sainte-Maxence à Yvillers). La ville prit rapidement son nom sanctam Maxentiam en 673 puis Portos ad sancta Mascentia en 779. Un prieuré au titre de sainte Maxence est attesté au moins depuis 1038. Des miracles se produisirent au lieu du martyre dans la forêt près de Fleurines, qui donnèrent vie à une procession avec source miraculeuse. Il y eut même une chapelle sur le trajet au sud de Pont, disparue. Si la sainte est désormais immortelle, le grand géant du Mont Pagnotte peut dormir tranquille du côté officiel: la bienheureuse Maxence, comme Christophe, n’est plus au calendrier des saints. Cet extrait provient de la brochure pdf « Mythologie du pays d’Halatte. A l’ombre du géant du mont Pagnotte« .

Le mystérieux XIOHO: peut-être quelqu’un en sait-il plus ? Je n’ai trouvé que Xiphos, nom de la courte épée des guerriers grecs. Peut-être l’objet du rituel de décapitation.

Plan du parcours mythologique en forêt et pays d’Halatte

 

 

Publicités

Un commentaire sur “Sortie mythologique en forêt d’Halatte autour de la Croix Sainte-Maxence le 11 juin 2017

  1. Pingback: Université des mégalithes, le site sur les lieux mystérieux https://uni-megalithes.org – Jean-Marc Bélot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 95 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :