Université des Mégalithes

"J'en ai vu passer des humains et des civilisations et je suis toujours là". Regarder le monde à l'ombre d'un mégalithe, ça change toute la vision.

Les disparus du mont Otorten (en Mansi: n’allez pas là)

mont-otorten-carte

Les Mansi sont un peuple autochtone de Sibérie occidentale, qui a nommé le mont Otorten, un lieu interdit de leur territoire ancestral. Il revient sur le devant de l’actualité grâce à la video d’Elisabeth de Caligny: « Les Disparus du Col Dyatlov« . Un groupe de skieurs-randonneurs est mort à proximité dans la nuit du 1er au 2 février 1959, sur le versant est du mont Холат Сяхл (Kholat Syakhl montagne morte en Mansi). Ils ne sont retrouvés qu’à la fonte des neiges le 4 mai 1959. Le col Dyatlov, où ils ont été retrouvés, a pris son nom par la suite du chef du groupe retrouvé, Igor Dyatlov (Игорь Дятлов). Ils sont oranges, comme s’ils étaient passés au four à micro-ondes, et leurs os sont broyés intérieurement, comme à la suite d’une force fantastique. On a parlé de base secrète soviétique, de Bigfoot-Yeti sibérien, d’ovnis, d’évadés du Goulag ayant survécu cachés… L’article du Parisien « Le mystère des fantômes de la montagne morte élucidé » donne l’explication, trouvée par le documentariste américain Donnie Eichar. Le mont Otorten est le théâtre d’un phénomène naturel rare, connu des Autochtones : en s’engouffrant dans ses vallées, le vent produit par endroits des infrasons, vibrations sonores qui peuvent vite se révéler insupportables et peut-être pire, jusqu’à une puissance destructrice. Des avions ont aussi connu des accidents en ce lieu. Ainsi que des Mansis depuis des temps immémoriaux. Pour eux, ce Autres sources: Wikipédia; Mt Otorten Russia-people don’t come back (photo); site Echelle de Jacob (et film « Devil’s Pass »); An old strange death case on Ural (avec carte de la marche d’approche); historyrunamok.

Intéressant sur les Mansi: ils pensent avoir une origine sumérienne, entre -2300 et -1800 et, pour certains s’être installés jusque vers le Gobi et vers la Finlande. On retrouve dans l’Oural des ruines d’une vingtaine de villes exceptionnelles, avec tout à l’égout, des bains, des bijoux, etc, dont Arkaim avec un plan qui fait penser à Atlantis (Elishean; homme-et-espace; tipings, voxnr), et que revendiquent les légendes Mansis (vaisseaux volants, énergies, créatures denvis avec des combinaisons, porte du mont Maudit qui laisse passer des choses…).

Cette remarquable présentatrice explicite un certain nombre de faits mystérieux, à travers des videos sur le Net. On attend toujours avec attention le moment où elle dit « Alors là celui-ci, il ne va pas être déçu ! ».: Padre Pio; les visiteurs de Clarion; Billy Eduard Albert Meier; Elisabeth Kübler-Ross; les Vénusiens; les Vénusiens 2; Hildegarde de Bingen; Stan Romanek; le triangle de la Burle; Haarp & Co; les mystères du ranch de l’Utah; Rose C.; le Mothman, l’incident de Point Pleasant; l’énigmatique affaire de Pont-Saint-Esprit; expérience de Philadelphie et projet Montauk; les dialogues avec l’Ange; l’Atlantide d’après les visions d’Edger Cayce; etc; sur Nuréa TV et CTVM TV principalement.

Publicités

3 commentaires sur “Les disparus du mont Otorten (en Mansi: n’allez pas là)

  1. gaïa
    28 janvier 2018

    J’ai découvert votre blog par le bais d’un article de blog d’Aphadolie https://aphadolie.com/2018/01/27/le-mystere-des-disparus-du-col-dyatlov/comment-page-1/#comment-14426
    J’ai vu la vidéo d’ Elisabeth de Caligny au sujet du tragique sort réservé aux touristes du col de Dyatlov et du coup, j’ai navigué pour en savoir davantage sur les Mansi. C’est une découverte dont je me réjouis. Bon dimanche !

    • Jean-Marc Bélot
      28 janvier 2018

      Merci ! J’ai cliqué sur votre blog: en ce monde, on ne peut pas faire de grandes choses. Isolé oui, mais en tissant la toile, comme nous faisons, cela fait boule de neige. Comme la légende du petit oiseau qui devait assécher la terre après le déluge avec une petite cuillère: il a fini par réussir. Je n’ai pas de livre sur les Mansi, mais un sur les Khanty: « Le chagrin de l’ours. Les Khanthys du nord sibérien »

  2. Pingback: Université des mégalithes, le site sur les lieux mystérieux https://uni-megalithes.org – Jean-Marc Bélot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17 décembre 2016 par dans @ Cosmologie déités, @ Fées géants lutins ET, @ Montagnes grottes, Russie.
Publicités

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 95 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :